Bannière site Stevius A.

Abonnez-vous à la Newsletter, si vous voulez savoir quand je publie une nouvelle histoire, sans avoir à passer par ma page facebook. Il n’y aura pas de harcèlement. Inscrivez juste votre mail en bas de cette page. Vérifiez vos spam pour la première.

Les nouveaux experts

Les nouveaux experts

C’est plus vivable ! Y en a trop et surtout, y en a partout ! Pire qu’une pandémie : un vrai fléau !
J’ai beau éviter les réseaux sociaux ou les masquer pour ne plus lire leurs délires qui m’empoisonnent les neurones, je ne peux plus faire un pas sans en croiser un. Je sature, j’horripile. L’horripilation n’étant en aucun cas une épilation de l’horreur, non ; c’est l’inverse. Les poils me poussent raides et drus à m’en éclater la peau. Des frissons me courent le long de l’échine puis se coincent dans les méninges, et ça commence à coûter cher en ostéopathie.

Rando II

Rando II

Ne vous attendez pas à des couteaux de chasses, de la grosse armurerie, des hélicoptères et des bombes.
Cette histoire se déroule là où naissent les nuages et les rivières, là où de petits cours d’eau limpides comme du cristal serpentent entre les herbes fines et les roches aux reflets argent, cuivre et ocre. Ici, les cairns sont posés pour baliser les chemins des randonneurs, et non pour un phénomène de mode où un quelconque concours.

La planète des dingues

La planète des dingues

Ça aurait très bien pu se passer un vendredi ou un samedi soir, après l’heure de la fermeture des bars : l’heure de l’embrouille avinée, des neurones éméchés, du courage éthylique et de la fierté amphétaminée. C’est généralement à ce moment-là que ce genre de choses arrive. Sauf que ça s’est passé un dimanche matin à 11h30, alors que je rentrais tranquillement du marché Cristal sous un ciel magnifiquement ensoleillé.

Chat

Chat

J’arrive chez moi avec la terrible sensation d’avoir oublié quelque chose. Quelque chose de vital comme nourrir le chat, par exemple. Mais depuis quand ai-je un chat ? En ai-je vraiment un ?

J’en pouvais plus

J’en pouvais plus

C’était quelqu’un de très sympathique, à la base, mais j’en pouvais plus. J’ai craqué, vous comprenez ?
Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé de lui dire. J’ai tenté différentes approches, mais rien a fonctionné. J’ai tenté la diplomatie, la forme artistique, la provocation, la colère… jusqu’à l’ultimatum, mais rien. Le type restait sourd, immuable, campé. Le timbre monotone et standard à en suicider les plus optimistes.

La rando

La rando

Si tu es en train d’immortaliser cette magnifique carte postale des Pyrénées, c’est que tu t’es paumé, enfin presque. Ce point de vue est hors circuit, hors sentier, parce que tu as coupé en direction de la crête pour rejoindre la piste que tu avais quittée. Le lac que tu longeais, avait pourtant la même forme que celui indiqué sur le plan, mais c’était pas le bon.